Manwë

Dieu de la nature, principalement prié chez les elfes. Il représente le respect de l’équilibre naturel, le respect de la vie, des dons de la nature, et des animaux. Pour les croyants de Manwë la vie est sacrée, y comprit celle des plantes et des animaux et on ne peut leur ôter qu’en cas de besoin absolu (se nourrir, se protéger). Un croyant de Manwë ne peut pas ôter la vie à un ennemi, sauf s’il le doit. Et il le doit lorsqu’il n’y aucune autre solution, car si un autre moyen de résoudre un conflit est possible c’est cette solution qui sera choisie.
En temps de guerre, tuer l’ennemi est donc considéré comme une obligation et non une possibilité, dans le seul but d’éviter encore plus de désastres.
Les croyants de Manwë croient que les autres dieux existent aussi, sauf l’Unique qui pour eux est le père des Dieux mais qui est mort en donnant naissance au monde. Les dieux seraient la représentation de l’Unique sous des visages différents, et la fin du monde surviendra le jour où un dieu dominera tous les autres provoquant une nouvelle genèse.