Jeu de Guerre

Les Règles des Jeux :
Version K5-1.3

1er novembre 2017

Le premier tour du Jeu Economique et du Jeu de Guerre est officiellement lancé.
Il prendra fin le 15 janvier à 23h59.
Bon jeu à tous !

La situation à l’automne 2017

En cet automne 2017, la bénédiction de l’Arbre continue de déserter le monde de Kelkalor, et malgré la rencontre des Terres Barbares, les ressources naturelles de ce monde continuent de disparaître…

Les peuples du monde ont faim. Les peuples du monde ont peur ! Le réveil des trois races primordiales résonne encore comme un coup de tonnerre dans la tempête qu’est la lutte entre les 3 Empires. Les enfants tremblent en écoutant les légendes, les adultes préparent les armes et tournent leurs prières vers les cieux, tandis que les yeux sondent l’horizon, les ombres et les forêts, craignant de voir surgir les écailles étincelantes d’un dragon, le sombre éclat des crocs d’un vampire prêt à mordre, ou les lueurs chatoyantes d’une fée vous attirant de ces charmes….

C’est dans ce climat de tension que les vivres vinrent à manquer dans de nombreuses nations….

Des froides terres du Nord retentirent les échos d’une nation en trouble, parcouru par des bandes armées assoiffées de sang et de violence… Malgré les ambitions de leur roi, les barbares ont faim… Et leur anciennes habitudes sont de nouveau apparues…. C’est une vaste flotte qui a pris la mer et qui, pillant, violant et massacrent sur son passage, se dirige vers l’archipel des Hoshitukis. Des terres riches et propices à la rapine d’un peuple guerrier et violent…

En Altérak, on voit des hordes de paysans en colère, guidés par des nobles désabusés par les décisions de l’Empereur poursuivant une politique de tolérance menant l’Empire à sa perte, prendre les armes et se diriger d’un pas décidé vers la capitale, détruisant dans leur marche les champs mis à mal par l’assèchement de l’Arbre, brûlant les symboles du pouvoir impérial et pourchassant les mages et représentants des autres races… Malheur au magicien qui croisera leur route, il finira sur le bûcher. Sombre destin pour l’elfe rencontré au coin du bois, c’est hurlant d’agonie, écartelé, qu’il verra s’éteindre sa flamme. Fatalité inéluctable pour le druide, lapidé et enterré vivant…. Réminiscence de la révolte de 1981, Altérak doit se préparer à contenir son peuple tout en faisant face aux exigences des nations fédérées et la puissance menaçante de l’Ost Reich.

L’OstReich n’est pas épargné par ces troubles, au quatres coins du pays, des étrangers agitent les foules et raniment les passions, révélant les causes de la mort de Sainte Jeanne et les sombres desseins de Georg. C’est guidés par ces étrangers que le peuple marche sur Ksach, exigeant des réponses à ces questions, mis en marche et orienté par une puissance étrangère…. Le conflit larvé contre Altérak va t il enfin se résoudre ? L’ire de l’OstReich va t elle se tourner vers de nouveaux adversaires ?

Mais outre Ksach, c’est l’ensemble du Morannon qui semble avoir pris les armes pour reconquérir le Royaume de Sainte Jeanne, ne pouvant tolérer que celui reste entre les mains de ceux ayant conduit Sainte Jeanne, récemment déesse tutélaire, à sa perte… C’est donc une force guidée par la foi en sa déesse qui à ouvert les portes de la cité d’Enders, recherchant de part le monde un héritier de la lignée de la Dragonne.

Au sud de la Tannissie, les peuples de Passionnata et de Sartak ont pris les armes. Les nobles du jeune marquisat, bien décidés à asseoir la puissance de leur nation, ont marché sur Nitopolis, afin de prendre le contrôle de la cité état et de l’Arbre. Cependant, les forces présentes ont réussi à contenir leur assaut. Cet acte de rebellion ne sera sans doute pas ignoré par la nouvelle Marquise, Lia Dolce.

Le peuple de Sartak, lassé de voir leurs terres envahies par des étrangers venus des mers, outré de la faiblesse du Duc, ont quant à eux tournés leur regard vers le sud, et c’est avec toute la puissance de leur tradition martiale qu’ils ont marché d’un pas conquérant vers les trois cités tombés au main des Hoshitukis. Si les pertes furent lourdes de part et d’autre, après une nuit remplie de cris d’agonie, c’est la bannière de Sartak qu’on vit flotter sur ces cités, le corps des étrangers rejetés à la mer et les chants à la gloire de l’Unique résonnant dans les rues. Auréolé par cette victoire inattendu, les nobles demandent que le Duc respecte les nobles traditions du Duché, proche de celle de Ksach, garantissant la victoire des hommes de biens sur ces barbares d’outre mer.

Face à ces révoltes, poussés par la faim, les peuples voient les rares îlots de paix et de prospérité comme l’espoir d’une vie durable… On commence à voir des familles entières sur les routes, quittant leurs terres pour un nouvel espoir dans ces contrées, où, selon les bardes, la nourriture est abondante et les dirigeants à l’écoute du peuple.

Enfin, les cieux troubles depuis la dernière pluie de sang se dégagent enfin, et le ciel se couvre d’une nuée de pigeons. De grands changements attendent le monde, et le monde les attend !

Le Monde au tour 1

Le monde au tour 1 – Cliquez pour agrandir
Remonter en haut de page